SITE OFFICIEL DE LA LIGUE DU LIMOUSIN DE TRIATHLON

24/06/2014

Week end sous le soleil à Brive !

posté à 07h49

Samedi et Dimanche derniers, le BRIVE LIMOUSIN TRIATHLON accueillait le CF Universitaire de triathlon ainsi que le Championnat régional S.
A cette occasion, ils ont proposé divers formats de course afin de répondre au mieux aux attentes des licenciés et des novices.
Un coup de chapeau pour leur démarche écologique grâce à Jérôme Salaun Lacoste, qui a mené de nombreuse initiatives autour du site pour à la fois valoriser le territoire et développer la notion de respect de la nature. Cette manifestation a obtenu le label deux étoile développement durable de la FFTRI.

Justine Guerrard tremporte le titre de championne de France universitaire lors de ce 23e TPB
L'étudiante niçoise s'est imposée en beauté en 1h12’21 avec plus de 2 minutes d'avance sur sa dauphine Chloé Didier au dossard 2 prémonitoire. « Je suis très contente. Mon objectif était de finir dans les 3 premières, alors le titre !… Je ne suis pas très bonne en nage, mais le parcours vélo avec des bosses me convenait parfaitement. » Son objectif va rapidement être recentré sur le Grand prix D1 où son club d’Issy-les-Moulineaux se classe en tête.

Arthur Horseau décroche le titre de champion de France universitaire triathlon S.
« La victoire, c’était l’objectif. J’ai fait une course parfaite et je repars avec le titre. » Le champion universitaire ne contenait pas sa joie à la conclusion de ce triathlon S (750m natation, 20km vélo et 5km course à pied) qui s'est déroulait hier lors du TPB autour du lac du Causse. Le niveau était relevé et le mercure qui a dépassé les 30° a d’autant plus éprouvé les organismes. « C’était très dur, il faisait très chaud et pas d’air », reconnait le Montpelliérain qui, aussitôt la ligne franchie, se sera immergé dans l’eau du lac pour faire tomber la température.
D’emblée, il lui aura fallu batailler sévère avec un départ natation de plus de 200 triathlètes au coude à coude. « C’était très bousculé , je suis sorti un peu juste mais j’ai attaqué dès le début du vélo et au 5e km j’étais en tête. En course, je suis parti très vite. » De quoi tenir éloignés ses suivants pour finir en 1h02’09 ». Le Montpelliérain savoure sa victoire avant de replonger dans le Grand prix D2 (le championnats de France des clubs) avec une 3e étape à Metz dimanche prochain. « J’ai envie de me faire plaisir jusqu’à la fin de la saison. »

Les jeunes aussi ont également eu leur triathlon.
Les distances sont bien sûr adaptées, ça n'en reste pas moins des exploits pour leurs âges. Trois courses jeunes se sont succédées. Beaucoup parmi eux ne s'étaient frottés jusque là qu'au duathlon. Cette fois, il fallait enchainer les trois disciplines et qui plus est nager à l'extérieur. "C'est plus difficile qu'en piscine, parce qu'on voit pas le fond", constate Léon Levillain, 7 ans et demi, du SAM de Gueret. "C'était bien. Le vélo, c'est ce que j'adore le plus et j'aime faire plusieurs sports. C'est mon copain Victor qui m'a donné envie de faire du triathlon. C'est ma douzième médaille, mais ma première en triathlon." S'il n'a pas retenu exactement son classement, son copain a tout suivi: "Il est premier de sa catégorie et 2e au scratch", assure-t-il. "Je suis allée jusqu'au bout", raconte Lyna Zihi, 10 ans qui a rejoint le BLT cette année. Pas très contente Lyna: "Je suis arrivée dernière". Dernière peut-être mais à fond, comme les champions, au point d'en être barbouillée à l'arrivée. Et pas découragée pour autant: "Je continue. En septembre, je vais recommencer et je m'entrainerai plus."

Les triathlètes loisirs ont pu participer au XS ou au rando triathlon.
Bravo à Karin, Sandrine, Séverine, Stéphanie, Marie, Céline, Marlène, età toutes celles et ceux qui ont effectué hier leur premier triathlon. L’aboutissement d’une année de préparation.
Une grosse délégation du SAM TRI 23 était présente sur la rando tri du samedi.
« J’étais un peu stressée juste avant le départ », reconnaît Sandrine Leroy, ravie d’en avoir fini. « C’est de l’émotion, une poussée d’adrénaline. Je suis super contente et fière de moi. J’appréhendais les transitions et ça s’est confirmé : je sais maintenant que je me dispenserai de mettre un cuissard pour la partie vélo. » La leçon est retenue. « C’était dur, la côte de Lissac, elle arrache ! Sur le parcours, les gens du clubs, les signaleurs, les jeunes au ravitaillement m’encourageait, c’était sympa ! Comme sur la course à pied où on se croise et on peut se fait un petit signe, ça donne vraiment un esprit club, un sentiment de faire partie d’une même famille. » Une première qu’elle souhaite d’ailleurs renouveler, peut-être même très prochainement à Guéret. « Pour moi, c’était un test. Ça m’a donné envie de progresser, mais toujours en prenant du plaisir. Pour l’avoir vécu, je sais maintenant l’effort qu’il faut fournir et ça me donne d’autant plus envie d’encourager en tant que spectatrice les autres triathlètes. Et merci à Tanguy et à Morgane pour leur soutien. »

Ce week end a été chargé avec beaucoup de licenciés qui ont répondu présent à ce rdv Limousin.

Les titres régionaux distance S ont été obtenu:
en cadets: Chloé Fabre et Théo Barat
en Juniors: Elodie Barret et Guillaume Poullain
en séniors:Sophie Douziech et Pierrick Thouzeau
en vétérans: Nathalie Rebeyrole et Farid Hamida

Interviews Marie Malsoute
Photo Serge Ayala

 


Autre news:
27/02/2018 : Résultats Sélectif Championnat de France & Coupe de France des Clubs de Duathlon
19/02/2018 : Information Championnat de France Duathlon 2018
15/02/2018 : Quotas 2018
13/02/2018 : Class Triathlon Mérignac
06/02/2018 : Régional Duathlon NA
01/02/2018 : Epreuves Nouvelle Aquitaine
18/01/2018 : Epreuves Nouvelle Aquitaine
17/01/2018 : Réunion Comité Directeur
05/09/2017 : Championnat de France des Ligues à Embrun
10/07/2017 : Résultats Championnat de France d'Aquathlon


» Consulter les archives

RSS



     



FFTRI


l'actualité du triathlon